Site institutionnel en construction

Petit-Canal

La commune de Petit-Canal héberge le pôle administratif de la CANGT (Roujol).  Sa population est estimée à 8112 habitants en 2014. Petit-Canal s’étend sur 70,5 km2. Elle traverse la partie nord de la Grande-Terre, de la côte Est de l’Océan Atlantique à la côte Ouest de la mer des Caraïbes.

Histoire :

Le nom de la commune était d’abord le mancenillier, du nom d’un arbre aux fruits odorants mais toxiques qui dit-on, aurait empoisonné les marins de Christophe Colomb, dans les premiers temps de la colonisation. Vers 1681 une première paroisse « du Mancenillier » marque la première implantation humaine puis devient dès 1730 le Canal après que les habitants aient réalisés un petit canal, centre économique du quartier jusqu’au 19e siècle. La création tardive de la paroisse est significative de la mise en valeur progressive de ce secteur, dont le peuplement s’est lentement déplacé vers l’Est, hors du site initial.

Vouée d’emblée à la culture de la canne, la commune est la première à bénéficier de toutes les innovations économiques et sociales. Ainsi, est-elle la première à entrer dans la révolution industrielle avec l’installation, en 1844, de l’une des premières usines centrales, celle de Duval. La période qui suit l’abolition de l’esclavage est marquée par des troubles. Les concentrations industrielles entraînent la disparition d’usines et de distilleries et rendent nécessaire la reconversion de l’économie locale. De nos jours, l’économie de la commune repose principalement sur l’agriculture. Un parc éolien est installé à Grand Maison.

Aujourd’hui :

Le maire  de la commune est Blaise MORNAL, 2nd vice-président de la CANGT. Conseiller Départemental.

En images :

Mairie – Petit-Canal

 

Les commentaires sont clos